« Article suivant Article précédent »

[Journée 4] PSG 3-0 SAINT-ETIENNE

D’abord en maîtrise puis en verve, Paris a fait vaciller la défense stéphanoise, pour s’offrir un 4e succès en L1 (3-0, doublé de Cavani). Lancés, les Parisiens sont surtout leader !

LE FILM DU MATCH : PARIS A HAUSSÉ LE TON
On s’attendait à voir Paris enfiler sa tenue de gala et l’ASSE le bleu de chauffe, mais les données de ce premier choc furent plus complexes à déchiffrer. Au moins un temps… D’entrée, le onze parisien harcèle le 3-4-3 expérimental stéphanois, en campant dans ses 35 mètres. Dans la tenaille, Paris trouve la faille sur une inspiration d’un Neymar Jr qui ne s’économise pas. Des efforts donc, puis un ballon en or pour Cavani feront le reste : accroché par Janko, El Matador obtient puis transforme son 2e penalty en 5 jours (1-0, 20e). C’est inédit cette saison : Ruffier vient de s’incliner ! Menée, l’ASSE ne montre pas une once de frilosité. Illustration avec ce rush de Bamba, qui bute sur un Areola impeccable (25e). Le PSG n’excelle pas, Sainté reste dans ses pas, et à la pause Paris mène d’un souffle.

Carton plein ! Pour se donner de l’air, il ne va pas falloir patienter indéfiniment. Sur un coup-franc provoqué par un Neymar Jr en mode « leader technique », le Brésilien se fait justice lui-même. Des 35 mètres, il trouve Marquinhos, qui remise de la poitrine pour Motta, à la conclusion (2-0, 51e) ! Le Capt’ain vient de valider le break, et Paris a dès lors le champ libre. Comme face à Toulouse, les Rouge et Bleu vont alors finir en trombe. Sur coup-franc, Di Maria trouve le poteau (67e), avant d’obliger Ruffier à la parade (74e). Juste avant, Areola et sa main gauche venait d’écœurer Bamba (72e). Dans le moneytime, « Ney » décale finalement Meunier, qui glisse à Cavani, auteur d’une superbe Madjer pour le doublé (3-0, 90e) ! La recette a été appliquée à la lettre : comme lors de ses 6 précédents duels avec les Verts en L1, Paris a respecté sa moyenne de 3 buts inscrits !

image 1 actualitéimage 2 actualité

L’IMAGE : « NEY », ENCORE INSTIGATEUR
Après le coup d’envoi fictif donné par Stephen Curry, c’était décidément la soirée des MVP. Et si cette fois la nouvelle coqueluche du Parc n’a pas marqué, « Ney » a été directement impliqué dans les 3 réalisations. Après avoir alerté Cavani sur l’action du penalty (19e), c’est lui qui a déposé un coup-franc qui verra Motta lever les bras (51e), avant de décaler Meunier, auteur d’un caviar pour El Matador (90e). En bonus, ses gestes de classe se sont invités à intervalles réguliers. Après avoir fait danser Hamouma (5e), il l’a mystifié sur un petit pont magique (22e). Passe aveugle (22e) ou encore talonnade pour s’emmener le ballon (69e) : il a assuré le show !
Carton plein !

LES ENSEIGNEMENTS :
Après le festival offensif face au TFC (6-2), Unai Emery avait insisté sur la nécessité de préserver la cage inviolée. Avec ce 3e « cleen-sheet » en L1, son vœu a été exaucé. A titre individuel, on retiendra la combativité de Kimpembe, l’autorité d’Areola, l’efficacité de Cavani, sans occulter la virtuosité de Neymar Jr. Collectivement, Paris poursuit son sans-faute et prend les rênes du championnat. En déplacement dans deux semaines à Metz, les néo-leaders voudront enclencher la 5e !

Le 30/08/2017 à 00h10 par Toma421

Source : www.psg.fr