« Article suivant Article précédent »

[Journée 5] METZ 1-5 PSG

Accroché à la pause, Paris a précipité la décision après l’heure de jeu, pour surclasser Metz (1-5). Survoltés offensivement, les Parisiens poursuivent leur sans-faute et s’installent confortablement dans le fauteuil de leader.

LE FILM DU MATCH : PARIS REÇU 5/5

Un « grand écart » ou « un match des extrêmes ». Qu’importe la terminologie, deux scénarios planaient sur la Moselle : un exploit messin ou un Grand Chelem parisien.Déjà, à la lecture du onze concocté par Unai Emery, pas besoin de phosphorer : Paris voyage bien avec son artillerie lourde, en alignant son carré d’as (Draxler, Mbappé, Neymar Jr et Cavani). Ce n’est pas un scoop : le PSG aime caresser, confisquer le ballon. Un embargo sur le jeu, qui culmine d’entrée à près de 75% de possession. Au rayon frissons, on retiendra cette double parade de Kawashima (11e), et surtout ce poteau d’El Matador sur un ballon subtilement piqué (22e). Les réjouissances sont lancées, et Neymar Jr va alors se distinguer. D’une merveille d’ouverture, le Brésilien sert Cavani, qui efface Kawashima pour l’ouverture du score (0-1, 31e) ! A Paris, un prodige en chasse un autre et sur cet extérieur magique de Mbappé, l’Uruguayen voit son 7e but en L1 lui échapper, la faute à un réflexe du portier messin (35e). Pour le doublé, on repassera, puisque c’est à un sursaut qu’on a finalement le droit. A la surprise générale, Metz profite d’une rare incursion pour égaliser, sur une tête de Rivière (1-1, 37e). Après s’être battus, les Grenats ont tenu.

Au retour des vestiaires, Paris frôle même la douche froide mais Rivière ne cadre pas (48e). L’heure de jeu se profile, et le PSG active alors le curseur sur le mode accéléré. Mbappé avale les espaces et dépose Assou-Ekotto, qui écope d’un carton rouge (56e). En apnée, Metz va alors être totalement asphyxié. Plein axe, Mbappé place une demi-volée hors de portée de Kawashima et ouvre son compteur (1-2, 59e) ! D’une frappe enroulée, Neymar Jr triple la mise (1-3, 69e), avant que Cavani en embuscade ne soigne ses stats (1-4, 75e). En deux temps, Lucas ponctuera le festival, histoire de soigner le goal average (1-5, 87e). Vertigineux offensivement, Paris a décidément l’étoffe d’un très grand.

image 1 actualitéimage 2 actualité

L’IMAGE : UN QUATUOR DE FEU
Neymar Jr - Mbappé - Draxler - Cavani : Une association dégustée en mondovision ! Après Guingamp, le « PSG on Tour » a fait étape ce soir à Metz. A l’arrivée, les Galactiques ont frappé. Et si les complémentarités naissantes ont particulièrement sauté aux yeux, le rendement s’analyse aussi par les chiffres, révélateurs ultimes. Ce soir, Kylian Mbappé aura mis 59 minutes pour lever les bras, tout de jaune vêtu. Quant à « Ney », il ajoute une passe décisive et une réalisation à son bilan stratosphérique (impliqué dans 10 buts) ! Mogi das Cruzes et Bondy ont vu naitre 2 génies, réunis, ici, à Paris !
Reçus cinq sur cinq

LES ENSEIGNEMENTS :
A 4 jours du coup d’envoi de la Champions League, les étoiles étaient de sortie. Ultra souverain, Paris a enclenché la 5e face à la lanterne rouge messine. En 6 sorties officielles, Paris a enchainé autant de succès, un record pour une entame dans l’histoire du club. Installée sur la première marche de la L1, cette équipe-là sera terriblement dure à déloger. Direction désormais Glasgow, pour exporter la magie sur la scène européenne (mardi, face au Celtic) !

Le 10/09/2017 à 22h55 par Toma421

Source : www.psg.fr